Sponsored Links.

Copie de Sponsored Links

Sponsored Links


Designed by:
SiteGround web hosting Joomla Templates
Bienvenue sur Congoscopie
Disamuna Diiba kudi Katanga (Akhénaton) PDF Imprimer E-mail
Écrit par Kalamba Nsapo   
Mardi, 23 Mars 2010 09:21

Kasala ka Katanga kadi ne malongesha mapite bungi, kadi kakena bu cikoso cya byonso bidi bibunduluka mu mpata ya Nile to. Lelu eu, tudi baswe kumvwa mwanda wa dizangika dya meekala mashilangana adi Mawesha mufuka. Twashi kumvwa citupa cya kasala citudi nacyo bwalu, kunyima netukebe mwa kusulakasha amwe maalu ne kulesha mudi kasala aka kapatula ngenyi ya disopwesha nadyo bena lelu beelela nsuya manyi. 

 

Lire la suite...
 
Les entraves à la démocratisation de la RD Congo. Conférence tenue à Bruxelles le 19 mars 2010 PDF Imprimer E-mail
Écrit par Jean-Pierre Mbelu   
Lundi, 22 Mars 2010 16:47

Il m’a été proposé d’aborder la question des entraves à la démocratisation de la RD Congo. Ce titre m’a incité à poser certaines questions préliminaires : « Qui, depuis 1960, tente de démocratiser notre pays ? Comment et pourquoi ? Les Congolais(es) sont-ils les acteurs de premier plan de tout ce qui se passe chez eux ?

A mes yeux, la question des entraves à la démocratisation de notre pays invite à une relecture de notre histoire en tant que peuple.

Dans ma relecture de cette histoire, de la traite négrière en passant par la colonisation et nos cinquante ans d’indépendance, j’ai cru déceler quelques constantes. Celles-ci me poussent à traiter prioritairement des entraves à la liberté, à l’égalité et à la confiance mutuelle ; des entraves à l’épanouissement de la dignité humaine, bases indispensables de l’émancipation (démocratique) des peuples.


Lire la suite...
 
RĂ©ponse de Maurice Ndjond’a Ngele Ă  Sylvain Balonga A propos du sous-bassement historique dans Le Destin d’Esisi, fiction romanesque de TEDANGA Ipota Bembela PDF Imprimer E-mail
Écrit par Maurice Ndjond’a Ngele Historien de formation   
Dimanche, 21 FĂ©vrier 2010 00:00

Ma satisfaction est grande en considĂ©rant l’intĂ©rĂȘt qu’a suscitĂ© ma recension de l’ouvrage de TEDANGA au regard de la promptitude avec laquelle le dĂ©bat vient d’ĂȘtre lancĂ© par en particulier Sylvain Balonga qui publie sur cette tribune un texte intitulé : RĂ©ponse Ă  Maurice Ndjond’a Ngele. A propos du sous-bassement historique dans Le Destin d’Esisi, fiction romanesque de TEDANGA Ipota Bembela.

Balonga introduit son texte en disant que, Ă  travers mon commentaire, la fiction est en passe de devenir une rĂ©alitĂ© et surtout une rĂ©alitĂ© historique, ce qui est inadmissible selon lui d’un point de vue scientifique. Sans risque d’ĂȘtre dĂ©menti, je rĂ©ponds qu’au-delĂ  lĂ  de la fiction, le texte de TEDANGA fait un clin d’Ɠil Ă  l’histoire de la contrĂ©e, laisse entrevoir des non dits et lorgne suffisamment sur la culture du peuple concernĂ©, culture dont l’auteur est inĂ©vitablement empreint en tant que fils du pays. C’est pourquoi, en parlant du sous-bassement historique dans le roman Le Destin d’Esisi et en ma qualitĂ© d’historien de formation, j’étais d’office sorti de l’imaginaire romanesque de l’auteur pour embrasser les rĂ©alitĂ©s du dĂ©cor spatio-temporel dans lequel se dĂ©roule l’intrigue du roman.

Lire la suite...
 
RĂ©ponse Ă  Maurice Ndjond’a Ngele A propos du sous-bassement historique dans Le Destin d’Esisi, fiction romanesque de TEDANGA Ipota Bembela publiĂ©e chez L’Harmattan en 2009 PDF Imprimer E-mail
Écrit par Sylvain BALONGA BE BOKFA   
Dimanche, 21 FĂ©vrier 2010 00:00

Maurice Ndjond’a Ngele a publiĂ© sur le site internet Togocity.com une rĂ©flexion intitulĂ©e « Le sous-bassement historique dans Le Destin d’Esisi, fiction romanesque de TEDANGA Ipota Bembela ». Nous nous proposons, dans les lignes qui suivent, de lui rĂ©pondre et de spĂ©cifier en quoi nous sommes en dĂ©saccord avec lui.

En effet, la question que les lecteurs se posent est celle de savoir si le texte en question est une fiction ou si elle ne l’est pas.  La rĂ©ponse Ă  cette question est claire et nette : il s’agit bien d’une fiction  romanesque comme l’auteur l’a bien dit. Mais en lisant le commentaire de Maurice Ndjond’a Ngele, il nous semble que la fiction est en passe de devenir une rĂ©alitĂ© et surtout une rĂ©alitĂ© historique, ce qui est inadmissible d’un point de vue scientifique.

Lire la suite...
 
L’AfrocentricitĂ© et la Tradition Religieuse Africaine PDF Imprimer E-mail
Écrit par Prof. Ama Mazama   
Mercredi, 27 Janvier 2010 00:00

‘‘Si vous contrĂŽlez la pensĂ©e d’un individu, vous n’avez pas besoin de vous inquiĂ©ter de ses actions. Lorsque vous dĂ©terminez la façon de penser d’un individu, vous n’avez pas besoin de vous prĂ©occuper de ce qu’il fera. Si vous parvenez Ă  lui donner un complexe d’infĂ©rioritĂ©, vous n’aurez pas Ă  le forcer Ă  accepter une position infĂ©rieure, car il recherchera cette position pour lui-mĂȘme. Si vous le convainquez qu’il est Ă  juste raison subordonnĂ©, vous n’avez pas besoin d’exiger de lui qu’il passe par la porte de derriĂšre. Il passera par cette porte sans qu’on le lui demande; et s’il n’y a pas de porte de derriĂšre, sa nature mĂȘme en exigera une.”

Lire la suite...
 
CrĂ©Ă©s pour ĂȘtre ensemble PDF Imprimer E-mail
Écrit par RenĂ© MALABA   
Mercredi, 27 Janvier 2010 00:00
Apport du mono-originisme africain au problùme de l’immigration en Europe

 Résumé:

Cet article part du principe que l’homme, en tant que crĂ©ature, a pour destin de vivre en communion et en Ă©quilibre non seulement avec l’homme mais, aussi avec l’ensemble du cosmos avec lequel il fait partie prenante. Il doit reflĂ©ter l’ontologie relationnelle de laquelle la crĂ©ation entiĂšre procĂšde et vers laquelle elle tend. Son salut est en rĂ©alitĂ© une affaire Ă  la fois sociale et cosmique. Dans cette perspective, les diffĂ©rents problĂšmes de dĂ©sĂ©quilibre, de dĂ©sunion, de repli sur soi, d’individualisme, de crise Ă©cologique, etc. sont l’indice d’un mal beaucoup plus profond, Ă  savoir celui de dĂ©cosmisation ou d’acosmie, c’est-Ă -dire celui d’une subjectivitĂ© croissante qui Ă©loigne l’ĂȘtre humain du reste de la crĂ©ation ou du cosmos, une subjectivitĂ© qui tend Ă  oublier la dĂ©pendance ontologique qui lie toutes les crĂ©atures dans le cosmos de par leur origine commune. Cet exposĂ© tente de le montrer Ă  partir du drame de l’immigration du sud vers le nord. Mais, il tente surtout d’apporter quelques Ă©lĂ©ments de rĂ©flexion pour une thĂ©ologie d’interconnexion dans la crĂ©ation Ă  partir de la doctrine du mono-originisme africain professĂ©e dans les Religions Traditionnelles Africaines. Aujourd’hui, notre monde a besoin d’une thĂ©ologie qui rĂ©affirme d’abord l’interrelationalitĂ© de la crĂ©ation dans son ensemble avant d’y faire dĂ©couler la nĂ©cessitĂ© pour plus de communion et d’interconnexion entre les humains dans leurs diffĂ©rences.

 

Lire la suite...
 
La tentation de la gifle PDF Imprimer E-mail
Écrit par Dr TEDANGA Ipota Bembela   
Mercredi, 02 DĂ©cembre 2009 00:00

(Extrait de La DĂ©portation d’Esisi, roman bientĂŽt sous presse de TEDANGA Ipota Bembela)

Le Dr Wilde fait un raffut de tous les diables Ă  propos d’un moins que rien. Puis, sans rigolade dans le tranchant de sa voix, le MaĂźtre des lieux pose une question prĂ©cise sans avoir l’air de s’adresser spĂ©cialement Ă  Esisi. Que diable lui veut-il encore alors que, il y a un instant, il vient de le gĂȘner jusqu’au malaise ? MĂȘme si l’objet de la question le concerne, Esisi, en majordome expĂ©rimentĂ©, esquisse un geste d’ignorance et fait mine de subir l’interpellation impassiblement ou de comprendre incomplĂštement et de travers les ordres donnĂ©s, tout en poursuivant en toute innocence l’exĂ©cution de sa tĂąche du moment. N’est-ce pas qu’il y a des questions de pure rhĂ©torique qui n’attendent pas spĂ©cialement de rĂ©ponses logiques ?

Il y a des fois oĂč Esisi rĂ©pond sans vraiment rĂ©pondre. En cas de problĂšme, il recourt parfois Ă  cette mĂ©thode de l’évitement ou laisse planer l’équivoque sur sa comprĂ©hension de qui fait la loi en ces parages, juste pour pouvoir s’épargner l’embarras d’une rĂ©ponse dĂ©sagrĂ©able conforme aux rĂ©sonances de son ĂȘtre profond et pour ne pas avoir Ă  se confondre en salamalecs. Il doit souvent se contenter de rĂ©pondre poliment et d’en rigoler doucement dans sa barbe.

Ce n’est pas encore le temps d’envoyer des vannes sur la figure de cet esclavagiste impĂ©nitent. Pas encore. Ce serait se comporter comme une tĂȘte brĂ»lĂ©e, irrĂ©flĂ©chie parce qu’Esisi dĂ©teste par-dessus tout d’avoir Ă  se faire passer un savon monumental ou Ă  ĂȘtre victime de l’humeur cyclothymique de l’hypocondriaque Dr Wilde. Il ne se prive pas cependant de l’insulter et de le dĂ©tester dans sa tĂȘte, en lui tournant le dos. Imperturbablement, il transporte son regard jusqu’au-dessus de la tĂȘte du maĂźtre et devient Ă  la fois aveugle, sourd et muet tout en sentant le sang aux tempes.

 

Lire la suite...
 
<< Début < Préc 11 12 13 14 Suivant > Fin >>

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL