Sponsored Links.

Copie de Sponsored Links

Sponsored Links


Designed by:
SiteGround web hosting Joomla Templates
Kalamba Nsapo présente les grands courants de la théologie du monde noir PDF Imprimer E-mail
Écrit par Etienne Ngandu   
Dimanche, 21 Juillet 2013 13:36

Dim lights Embed Embed this video on your site

«Tant que les lions n’auront pas leur propre histoire, l’histoire de la chasse glorifiera toujours le chasseur», écrivait le grand auteur nigérian Chinua Achebe, décédé à l’âge de 82 ans.

Notre histoire a été écrite par les autres. Elle a été falsifiée. Des aînés de la trempe de C.A. Diop ont travaillé à la restitution de la vérité historique. C’est dans cette perspective que se situe notre effort de re-écriture de l’histoire de la théologie africaine et la rectification du sens de l’épistémologie du discours théologique par nos soins.

A l’heure où l’impérialisme du savoir se fait, se défait et se refait dans l’enseignement sous les tropiques, il est de notre devoir d’en appeler à la réappropriation de notre propre histoire dans tous les domaines, particulièrement dans celui de la théologie où se structure l’aliénation religieuse la plus invisible et la plus durable (Alioune Diop), celle-là même qui évoque en nous l’image de “la termitière aux yeux innombrables”. Dans la tradition luba (RDCongo), cette métaphore fait penser aux yeux visibles et invisibles de ladite termitière (cf. coopération Nord-Sud, une certaine image d’un Dieu conquistador). On ne voit pas facilement ce qui est invisible et constitue et conditionne notre imaginaire (umona adi muulu, kumonyi adi mu nswaya).

C’est assez dire sur l’intérêt d’une élaboration de l’histoire de la théologie qui fait la part belle à sa propre construction et tient à distance celle d’un chasseur-vampire. Telle est la raison d’être de notre essai sur Les grands courants de la théologie du monde noir (Afrique+Diaspora).

En partant d’un échantillon représentatif de plus de 70 intellectuels de l’Afrique et de la diaspora ayant la stature de théologiens, je suis parvenu à dégager les grands courants de la théologie du monde noir. J’ai déployé un travail classificatoire à la lumière de trois paradigmes essentiels: le paradigme égypto-nubien, le paradigme arabo-nègre et le paradigme judéo-chrétien. A cet égard, il apparaît qu’on ne peut plus rendre compte de la théologie africaine ou diasporique en la réduisant à sa configuration chrétienne ou islamique.

Cet ouvrage désormais disponible en Belgique coûte 15 EUR. Il faut y ajouter 7 EUR pour faciliter l’expédition. On peut l’acheter chez l’auteur :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.